En moto taxi jusqu’à Paris

Avoir une moto de grosse cylindrée vous attend à Orly ou à l’aéroport de Roissy pour vous emmener à Paris comme un forfait de luxe est devenu le rêve de nombreux cadres français, transformant le secteur des motos-taxis en une aventure commerciale prometteuse d’avenir.

Le mototaxi, le dernier à se déplacer dans Paris

Mais peut – être ce qui est important pour ce type de client n’est pas tant faire le voyage rapide et confortable, mais marquer leur statut social et profiter de ce moment une aventure intrépide yuppie besoin d’ajouter de temps en temps leur vie quotidienne monotone. La situation idéale pour eux serait sûrement d’avoir la moto Taxi qui les attend à la porte… pour pouvoir la conduire elle-même à la destination où quelqu’un s’en chargerait.

Mais cela, à ma connaissance, n’est pas proposé. Pour le moment, vous devez vous contenter d’un forfait aller, exclusif, mais enfin du forfait. En théorie, comment vont des milliers d’Amérique latine et d’Asie. Dans des pays comme le Venezuela, la Colombie ou le Vietnam, les taxis motos sont utilisés massivement depuis des années, bien que leur niveau social soit très différent.

Une expérience sécurisée

La différence est marquée par les motos utilisées là-bas et celles offertes à Paris, ce qui peut justifier la différence de prix. Le prix moyen de la course entre l’aéroport et le centre parisien est actuellement de 70 euros. Mais il commence à y avoir tellement de concurrence – il y a déjà dix entreprises qui offrent le même service tel que https://www.mon-taximoto.fr – qu’il en est une qui a abaissé le taux à 60 euros et encore moins s’il est utilisé à une certaine fréquence.

L’idée de me rendre à l’aéroport en mototaxi ne me séduit pas du tout, mais cela ne me dérangerait pas de faire le tour des Champs-Élysées comme un forfait pour une bonne moto. Et c’est quelque chose que ces entreprises proposent naturellement déjà pour environ 25 euros, ce qui ne semble pas beaucoup pour quelque chose de si spécial. L’expérience comprend également un casque avec microphone pour communiquer avec le conducteur, des gants et un imperméable si nécessaire.

Comment éviter les inconvénients de transport public ?

Presque tous les anciens motards de la police française, ont reçu le slogan de ne pas courir, car ils partent de toute façon avec un avantage sur une voiture et, une fois sur la moto, On leur propose gentiment de réduire la vitesse, si le client ne se sent pas à l’aise.

Il semble que nombreux sont ceux qui utilisent déjà ce service pour éviter les terribles embouteillages parisiens aux heures de pointe. La facilité avec laquelle il serait facile dans un tel cas de monter dans un métro et d’utiliser son réseau silencieux mais efficace, mais pour un parisien l’idée de voyager sous terre en compagnie de parfaits inconnus ne les attire pas trop et s’ils ont les moyens de l’éviter, Ils demandent un mototaxi.

Il est curieux qu’en Europe même, les transports en commun soient presque réservés à ceux qui n’ont pas accès à leur voiture ou leur motocyclette ou ne peuvent pas y remédier et à d’autres, où tout le monde utilise les transports en commun, voir Londres. Eh bien, mais là-bas et dans ce genre d’endroits, même les gestionnaires de midi sont satisfaits de manger un en-cas. À Paris, cependant, il est toujours apprécié de manger chaud, servi et avec une nappe. Il y a toujours eu des classes d’Européens … et la mondialisation ne les terminera pas.

Catégories Auto/Moto

Laisser un commentaire